Les aides

Les aides au départ pour un séjour éducatif sont destinées à ce qu'aucun enfant ne soit exclu d'un séjour pour des raisons financières.

LA CHARTE DES AIDES

Les aides doivent être demandées par un (e) enseignant (e) responsable de la classe ou par le directeur de l’établissement.

L’enseignant doit être adhérent (notion solidarité)

Les aides accordées sont individuelles et doivent être justifiées.

Un dossier sera rempli pour chaque élève, ne pas oublier un avis d’imposition

Le chèque sera crédité à la coopérative de l’école ou à l’agent comptable du collège et adressé à l’enseignant demandeur

L’aide est calculée selon un barème prenant en compte les autres aides obtenues (toutes les recherches sont ainsi valorisées)

Les parents concernés, les mairies sont avertis par un courrier de l’Association, remis par l’école.

La date limite de réception des demandes est fixée au 15 juin pour l’année scolaire en cours

Les dossiers traités sont adressés aux correspondants par l’AD PEP 91. Ils restent les interlocuteurs référents entre le demandeur et l’Association.

 

Les secours d'urgence sont destinés, comme leur nom l'indique, à pouvoir apporter immédiatement une aide à un enfant en difficulté.

Sur simple appel à l'AD PEP 91 d'un directeur d'école ou chef d'établissement, l'AD PEP 91 en fonction de la situation, va accorder un montant d'aide à l'enfant. Le Directeur ou le Chef d'établissement peut immédiatement verser cette somme par le biais de la coopérative scolaire ou du foyer sociaux éducatif.
Un dossier est ensuite transmis à l'école et la somme engagée est remboursée par l'AD PEP 91.
Cette formule d'urgence permet de palier à des problèmes graves et immédiats.
Ainsi et pour exemple, une famille dont le domicile avait complètement brûlé a reçu dans la journée une somme de 150 euros permettant ainsi leur relogement le soir même dans un hôtel ainsi  que de pouvoir nourrir tous les membres de la famille.